Si vous me suivez sur Facebook, Instagram ou encore sur Twitter vous avez vu qu’il y a quelques jours j’ai eut la chance de recevoir au bureau le nouveau produit d’Adobe, le Ink and Slide, la règle et le stylo signés Adobe connectés à votre Creative Cloud.

1/ Le déballage :

Une première impression positive lors de l’ouverture de la boîte. Un niveau de qualité digne des produits de la marque à la pomme, tout est bien rangé, les produits sont bien mis en valeur, et les accessoires placés en dessous sont également parfaitement alignés.

ink-and-slide_1

ink-and-slide_2

ink-and-slide_3

ink-and-slide_4

Dans les accessoires placés en dessous, on retrouve la notice d’utilisation, un petit chiffon pour entretenir le matériel, ainsi qu’un étui.

Cet étui sert à protéger votre “stylet” lors de son transport mais il sert surtout à recharger votre Ink via un cable USB. Une lumière rouge clignote pendant environ 1 heure lors du rechargement, et une fois le stylet rechargé elle ne clignote plus.

ink-and-slide_5

ink-and-slide_6

2/ La première fois :

Afin d’utiliser votre Ink and Slide il faut dans premier temps se munir de son iPad et allumer le Bluetooth. Il faut également avoir installé les applications telles que Adobe Line, Photoshop Sketch ou encore SketchBook.

ink-and-slide_7

Ensuite ouvrez Adobe Line puis un nouveau projet. Dans le coin supérieur droite, vous avez un petit stylo de dessiné, il faut appuyer dessus avec son doigt, alors un petit pop-up s’ouvre vous donnant des instructions.

ink-and-slide_8

Il faut ensuite appuyer sur le bouton du Ink afin d’allumer la lumière située à l’arrière du stylet. Puis appuyez sur le rond dans le pop-up et votre Ink est connecté, il ne reste plus qu’à le paramétrer (droitier, gaucher, prise en compte de la main, activation de Slide, etc…).

ink-and-slide_10

ink-and-slide_9

3/ L’utilisation :

Afin d’utiliser votre Ink and Slide dans les différentes applications, il sera nécessaire à chaque fois de passer par l’étape de connexion via le bouton situé sur le Ink.

Quand vous êtes dans Line ou dans Sketch, il suffit de cliquer sur le bouton présent sur le Ink afin d’ouvrir les préférences du stylet.

ink-and-slide_11

Ca vous permet de gérer le type de brosse que vous utilisez ainsi que sa grosseur, le type de forme, ainsi que différentes options liées au Cloud.

Petit conseil que je vous donne, n’hésitez surtout pas à désactiver la prise en compte de la main afin de ne pas interférer avec la pointe du stylet.

Pour ce qui est de Slide (la règle) rien de particulier à faire pour la mettre en marche, il suffit de la placer sur la surface de votre iPad pour qu’elle soit prise en compte par l’application qui est en marche.

ink-and-slide_12

Après il faut jouer avec les différentes grilles et les différentes perspectives afin de créer des formes en adéquation avec les points de fuite.

Petit tips pour la règle, une fois qu’elle est sur la surface de l’iPad, il suffit de cliquer sur le bouton situé sur le dessus afin de dessiner des formes prédéfinies, cercles, carrés ou triangles. Puis avec 2 doigts vous agrandissez ces formes afin de les tracer sur votre projet.

ink-and-slide_13

Petite astuce sympathique entre Line et Sketch, le copier/coller avec le Ink. Vous êtes sous Line, vous réalisez une typo, vous restez appuyé sur le bouton du Ink puis maintenez la pointe du stylet contre l’écran, un flash va apparaître pour montrer le copier. Puis sous Sketch, vous maintenez appuyé le bouton du Ink et vous faites un clic sur l’écran et vous collez le projet, pratique, et très rapide.

ink-and-slide_15

4/ Ma conclusion :

Quelle agréable surprise de trouver enfin Adobe dans la partie hardware avec du matériel d’une belle qualité et avec de belles performances.

Premier point positif, la forme du stylet (en triangle), elle permet une prise en main parfaite vis-à-vis de ce que j’ai pu tester auparavant. Cela permet une certaine aisance lors des phases de création sur les applications.

Autre point, la facilité de mise en place sur les applications et de synchronisation avec votre compte Creative Cloud. En quelques clics vous pouvez exporter votre travail sur vos applications installées sur votre ordinateur et continuer le travail.

Ce qui est appréciable également c’est la réactivité d’interaction, on ne voit pas de décalage entre le mouvement fait avec le stylet et ce qui se passe sur la tablette.

Par contre je trouve que la diversité d’applications est pour le moment assez faible, on peut certes naviguer très facilement de Line à Sketch, mais il me manque quelques chose, une app avec de la gestion de calques, plus d’outils, des typos, plus de brosses, etc… donc j’attends vraiment encore d’autres applications faites par Adobe ou d’autres sociétés qui permettent d’exploiter le Ink and Slide d’une façon plus optimale.

– Pour conclure, je pense que Ink and Slide sont deux superbes outils pour les créatifs qui aiment travailler et se déplacer, commencer un travail dans le métro et le finir à son bureau. Les produits sont très bien pensés et très bien conçus, et quand on sait les utiliser c’est une merveille. Je reste néanmoins sur ma faim sur les possibilités que les applications offrent pour le moment, j’attends je l’espère une nouvelle app d’ici les mois à venir, une app avec plus d’options.

La prochaine étape que j’attends également, c’est une compatibilité avec les tablettes Android et Microsoft, afin que toute la population de designers puisse en profiter (suspens…), mais je n’ai aucunes informations de ce côté là.

Mon avis final, de beaux produits à acheter pour un designer graphique, une belle utilisation sur iPad et sur les applications Adobe, mais en attente de beaucoup plus côté applications, afin d’en faire l’outil incontournable.

Acheter Ink and Slide