Vous êtes nombreux à créer des sites internet, ou des supports de communications avec des choix de couleurs judicieux. Mais nous ne sommes pas tous experts, et certains ne savent pas comment allier les couleurs entre elles. Nous allons voir quelques exemples qui seront illustrés à l’aide d’un cercle chromatique. Nous allons également voir comment fonctionnent les couleurs.

Les primaires


Les couleurs primaires sont les couleurs principales, toutes les autres couleurs découlent de celles-ci. Elles sont le rouge (Magenta), le bleu (cyan) et le jaune.

Les secondaires


Les couleurs secondaires, appelées également couleurs binaires sont un mélange direct des couleurs primaires. Magenta et Cyan donnent du Violet, Cyan et Jaune donnent le Vert, Jaune et Magenta donnent le Orange.

Les tertiaires


Les couleurs tertiaires également appelés couleurs intermédiaires sont réaliser grâce au mélange d’une couleur primaire et d’une couleur secondaire.

Les complémentaires


Les couleurs complémentaires sont la base de la création d’une charte graphique, on ne peut pas, ou alors avec beaucoup de mal créer une charte avec des couleurs qui ne s’accordent pas. D’ailleurs certains clients ne comprennent pas ce qu’est la complémentarité des couleurs, et pour leurs faire comprendre n’hésitez pas à aller en RDV avec un cercle chromatique. On peut voir sur le cercle que les couleurs complémentaires sont diamétralement opposées l’une de l’autre, et c’est le cas pour chaque couleur, sa complémentaire est opposée.
On utilise souvent les couleurs complémentaires afin de créer un choc visuel.

Les accords analogues


Les couleurs analogues sont des couleurs qui sont proches les unes des autres sur le cercle chromatique. On utilise ces ensembles de couleurs afin de créer des site harmonieux. Ces couleurs mises ensemble apporte une composante de couleur principale, le vert par exemple, et les couleurs qui lui sont proches à droite et gauche dans le cercle. Dans ce cas, si on prend le vert et ses proches couleurs de droite et de gauche, on appel cela “Analogue Triple”.

Les accords isocèles


Les accords isocèles sont obtenus en choisissant trois couleurs qui forment un triangle isocèle sur le cercle chromatique. Les accords isocèles représente le choix ultime pour commencer une création sans trop de complications. La couleur dite “tonique” sera celle du sommet du triangle, et la “dominante” sera l’une des deux de la base.

Les accords tetradics


Les accords tetradics également appelés accords 4 tons en rectangle nous donnent une paire de couleurs complémentaires. Ce type d’accord laisse beaucoup de choix en terme de créativité, mais il faut faire un choix pour la “dominante”. La couleur “tonique” sera alors la complémentaire de la “dominante” choisie.

Les accords en T


Les accords en T, que l’on peut aussi appeler accords analogue triple plus une complémentaire, mais le nom est moins beau. On obtient celui-ci en prenant 3 couleurs les unes à côtés des autres sur le cercle chromatique, plus la complémentaire de celle qui se trouve au centre. La couleur “tonique” sera la complémentaire, et la “dominante” sera sa couleur opposée.

Conclusion

J’avoue que c’est un peu difficile à comprendre par moment, mais se sont des notions très importantes et plus qu’indispensable dans la création graphique, aussi bien pour de la charte graphique que pour du support de communication. Il est également important de pouvoir faire comprendre à nos clients le degrés d’importance du choix des couleurs, et les répercutions négatives que peut avoir un mauvais choix.

La Newsletter :

Si tu souhaites recevoir toutes les nouveautés du blog John's Graphisme par email, abonne-toi :